21 juin 2013

La calanque




Tu passes le pin accroché à la roche ,
Et poursuis le sentier escarpé qui chahute dans les pierres...
En bas les flots bleus lèchent les rochers blancs
Enveloppée de ciel ,  la calanque respire le soleil et dégage sa chaleur
Le sentier se poursuit au travers les buissons épineux
Le vent bruisse dans les touffes et le ciel nous enveloppe, chaud, plombé, le poids de la chaleur sur nos épaules
Nos pas s’arrêtent…tout autour du ciel, et, en bas, l’eau bleue profonde  nous invite  à la toucher
Pénétration.

De mes yeux, je plonge...

Le tableau m’envahit…


13 avril 2013

Souvenirs

 

      Dans les poches

                 Tous mes voyages passés

                             Les yeux comblés d'images

Posté par Ethunelle à 15:46 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

30 janvier 2013

Voyager

 

         Que n'ai-je des yeux

         Qui puissent aller si loin

         Où je ne suis pas...

Posté par Ethunelle à 21:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 octobre 2012

Chaleur

                                               
                          

           Je ferme les yeux et je plonge avec toi
           Je suis bien dans le bain de mon cœur
           Palpite mon corps sous la caresse du soleil
           Palpite mon âme quand nos présences se touchent
           Et se joignent
           En un seul tourbillon

Posté par Ethunelle à 13:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 septembre 2012

Lettre à Leendert


Ce silence , tu sais , ne veut pas dire que je t’ai oublié.
Je voulais seulement préserver ce qui était beau et si bien.
Aujourd’hui je suis dans une immense ville où je vois des tas de gens.
Ceux que j’aimerais voir ne sont pas là. J’aimerais bien t’entendre parler. Te voir
Arriver un soir , à vélo.
Si tu viens à Rochemaure , dis-le moi.
                          J’habite près de la mer. Je voudrais sentir encore le sel collé à mes joues.
Aujourd’hui ce sont des carrés de ciel tendus entre deux toits de maisons
Que j’aime.
Et il y a beaucoup de visages dans ce ciel. Qui sont trop hauts ou trop loin.
Je voudrais fermer les yeux et sauter à pieds joints
Ailleurs , là où je suis bien et où les autres sont bien avec moi.
Compréhension intime et tendresse.partout la tendresse est inachevée et  foncée.
Je voudrais des journées remplies de rêves , dans des tourbillons d’étoiles ,
Dans une autre galaxie , pour s’endormir le ventre plein et léger comme l’âme.
Je fais du yoga et mon âme est légère dans un corps maîtrisé. Je suis maître de mon corps et il sourit
Quand il veut
Quand il aime
Quand il est heureux.

Dix minutes pour Jupiter


Mirage
Je vois une déesse au fond de la mer
Sirène des eaux…
Il y a de la buée sur les vitres du bateau ,
Grand voilier qui vogue seul ,
Au gré du soleil ,
Caressé par les eaux ,
Berceuses ,
Calme ,
Solitude ,
Musique terrestre…

Pourquoi
Pour que le vent nous emporte vers la mer
Cri de désespoir mêlé à la glace
Chaleur
La pierre est cassée
Elle était trop chaude
Sens comme je sens bon
Mets la musique du bonheur
Partons avec elle
On est content
Ivresse , senteur particulière de l’âme
Trompette essoufflée
Torpeur caressante
Buvons un dernier verre
Sirotons notre jus d’amitié
Courons , éperdus vers la lumière
On tangue au son du tam-tam
Perdition solennelle…
Musique d’ailleurs , on s’en va
Ailleurs
Baisers éprouvants
Tendresse singulière ,
Tambourin à la suite ,
On est suivi…
C’est la musique du repos éclairé ,
Lumière adoucissante ,
Parfums violents…
C’est chouette
Ecouter à nouveau Ceci
Vernissage des étoiles
Disparition du Stop-Pourquoi

La proue du voilier s’avance
Le voyage vers les astres va commencer
          «  Le soleil est avancé »
         -«  A Jupiter s’il vous plaît . »
         -«  Cela fera dix minutes de votre vie , monsieur. »
         -«  Voilà. »

Les yeux sont tournés vers l’intérieur.

Posté par Ethunelle à 19:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,