08 octobre 2012

La plaine s'endort

                                           *

La plaine s’endort
Les arbres ont leur dernier spasme ventilé
Et se rangent le long des haies
Les ports et la nuit s’ouvrent  sans bruit
Pénombre endormie
Le sommeil veille
Et dans la quiétude crépusculaire des rires
Rires étouffés en des instants solitaires

Comme chaque soir
L’embryon de l’éternité revient
Jouissance d’une tiédeur nocturne

Posté par Ethunelle à 13:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,