07 octobre 2012

Le temps tient l'aube à son bout

Dehors
Les collines vertes se fondent dans le crépuscule
Des élans de soleil avancé qui vit encore
Chatouillent de leur pointes les maisons

                Une maison
                Deux maisons
                Et le ciel autour
                Des arbres
                Des milliers de feuilles vertes
                Et le vent dedans
                Et dans la maison
                     Dans les deux maisons
                 Un feu grandit
                Et dans les arbres
                      Dans les milliers de feuilles vertes
                 La vie grandit , monte

Se lever tôt pour voir l’aube se pointer
Horizon délavé
Voir naître des milliers de secondes
Voir s’éclaircir le ciel
Et s’ouvrir la Terre sans un bruit
                               Silence
                               Plénitude de la naissance
                                                                         Aurore
Fraîcheur des premiers instants
                Des premiers rayons
L’aurore nous bout dans le ventre
                Voir
                Voir
Silence
Le temps tient à son bout l’aube
                                                   Qui pointe ,
                                                                     Silencieuse
Le temps va tirer l’aube
Qui naîtra à la pointe de l’horizon aux mille pointes
                                                  Le monde est pointu.

Posté par Ethunelle à 13:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,