11 avril 2014

Danse délibérée des doudous libérés

Alors,cette semaine Asphodèle nous propose pour les Plumes les mots suivants: "dentifrice,délicatesse,deux,débrouillard,désirer,danse,danger,diplodocus,dentier,désordre,décalquer,drastique,douceur,dédain,désormais,dentelle,dromadaire,don,dédale,déballage,doryphore,drôle,départ,disque,déclin,distiller." Que des mots débutant par "d".

Travail drastique que celui d'écrire un texte avec ces mots! enfin ! Tentons !

logo-plumes

Alors je prends les mots en désordre,

Je les distille sur la feuille,

Et dessine le cadre avec délicatesse: Tombée de la nuit, lune blanche sur bleu nuit au-dessus.

                                                            Rue déserte.

                                                            Déposé par un dioula,un carton.

                                                            Silence du soir.

                                                            Une main géante venue du ciel tira sur la ficelle....

                                                            Le déballage commença....

....Et comme d'un chapeau, sortent dans la nuit des lapins ! Des oursons,Un dromadaire! Un iodou ! Un diplodocus !Un doryphore ! Des souris blanches ! Une girafe ! ....Comme c'est drôle !

....Et tous ces animaux deux par deux, entament ensemble une singulière chorégraphie !Etonnant ! Grandiose ! Stupéfiant !

 

                                        Spectateur -rat-des-villes regarde médusé, le spectacle hallucinant du doryphore esquisser un pas de danse avec le                                         géant diplodocus ! Le lapin avec la girafe !Le diodou avec le dromadaire !...!!! L'ourson et la  souris !

 

Son dentier jauni  lui en tomba !

La chorégraphie était insupportable ! Trop  douce ! Trop douce ! Intolérable !

Mépris et dédain se lurent dans les disques noirs de ses yeux glauques...Lui,le mal-aimé, sentait son déclin l'étreindre et l'oppresser....C'était le comble !

Il sentait les regards glisser sur lui,le traverser, le transpercer même !

Il n'était pas désiré dans la danse! Il ne pouvait rester ici ! Il était en danger ! Trop de beautés !

Il lui fallût prendre le départ vers un nouveau quartier.

 

Le cerveau en dentelles,l'esprit décalqué, il bondit dans le dédale des ruelles noires...Qui l'avalèrent....

Il s'en sortirait,il était débrouillard, il survivrait !Il suivra sa destinée à l'écart....

 

Et les doudous dansèrent, dodus et doux, doux et dodus....Comme des doudous....Transcendés par la douceur de la nuit tombée...

 

 

Posté par Ethunelle à 13:07 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


22 février 2014

Chorégraphie du saxophone

Dans le ciel si bleu

Les traînées dans le ciel

Des avions

Tirent des lignes si blanches

     Si tôt , ce matin là

 

Tandis que le son feutré du saxophone épouse les traces si blanches dessinées par les ailes ,

Le son tragique de la guitare électrique

Nous fait voir la vie qui grouille ici-bas

 

        Comme une chorégraphie

                 Des lignes

        La plainte du saxophone monte au ciel