31 juillet 2016

Bizarre suspension...

 

Brume au-dessus de la mer

Soleil sur la grève

Les ombres des baigneurs percent

Ce brouillard estival 

Mais la chaleur est là...

Les promeneurs sortis sont paisibles...

 

Je relâche les tensions 

Bercée par le ressac

Vagues douces infatigables...

 

L'avion s'est envolé

Emmenant ma Sophie

Vers d'autres contrées

Un sourire autour du cou

Le cœur est chamboulé

 

Ah ! Comme ses sens vont respirer 

De nouveaux goûts,sons,parfums et images colorées !

Comme je ressens en elle le bonheur du voyage!

Puisse-t-elle y trouver ce qu'elle aime!

 

Mer ici, mer là-bas...

Moi ici,

Un peu là-bas.....

 

 


23 décembre 2013

Il faisait gris au-dessus de nos têtes

Il faisait gris au- dessus de nos têtes

Nous marchions en file

Malgré l'humidité,

Nos corps en marchant dégageaient la chaleur

Personne autour de nous ,ni devant, ni derrière

Nous étions les seuls courageux à gravir la montagne

Nos voix n'avaient de cesse de se raconter...

Nos vies,nos émois,nos passions...

Enfin un jour de détente où nous nous retrouvions, juste pour marcher, être au-dehors,la tête dans le ciel,

Et les yeux s'attardant de ci delà, sur une fleur jaune,une pierre rose, un arbuste vert,une ru qui coule, un sentier, un nuage bas...Un parfum aromatique...

Simplicité de l'instant, ,Respiration  intense

Juste nos pas qui nous portent vers le haut

Le corps enfin à son but, se détend,

Les regards tentent de capter l'horizon mais en vain,

La brume tout autour camoufle les plaines au-dessous

Le moment de repartir déjà  nous presse

Retour vers la vallée,

Descente par le sentier qui chante sous nos pieds

Sourires sur nos visages

 

La joie à l'intérieur ,

Il faisait gris au-dessus de nos têtes...

 

 

 

08 octobre 2012

Naissances


                                  


                                         A u  s o r t i r  d e  l a  n u i t  g l a c é e
                               D a n s  u n e  t o r p e u r  d ‘ é t i n c e l l e s
                                                                       L ‘ A u r o r e  n a î t


La brume est légère au sortir de la nuit
La cîme des cyprès dépasse du brouillard enfantin
Une cloche sonne cinq coups
C’est l’heure des naissances
C’est l’instant des beautés qui se déplient
Une silhouette à bicyclette dans le glacé du matin
Le souffle part en brouillard
Le linge étendu dehors est couvert de gouttes d’eau
Tout est en rosée
Quiétude matinale
La clarté se réveille
Une fenêtre s’ouvre et des yeux gonflés regardent dehors
Du côté du levant on voit une lumière étalée
Quiétude matinale
Le voile s’est envolé
La vapeur d’eau prend la couleur de la terre
Les ombres naissantes se couchent au sol

Posté par Ethunelle à 13:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,