Nuages gris et noirs

Laissons courir l'insomnie

Les éternels seront soufflés

Par le vent innocent

De la force tranquille...