Il y a dans la plaine attente
Je ne sais moi
L’ombre d’un doute sans doute
Où es –tu moi  je te me cherche
Réveille toi   ouverte    à toi   de ce pas cours
Vas-y
N’aie pas l’ombre
De toi
De ce doute   anxiété  c’est à toi que tu le dois

Perdue  attente  encore
                     Pourquoi
                     L’autre
N’est-il perdu à jamais

Tout est vert dehors  le ciel t’ m’attend  j’arrive
De ce pas perdu pour d’autre je m’équilibre
Me prépare à sauter
                                 Toujours pour m’élancer
Viens je t’attends
Viens je t’ m’attends   m’assieds   me regarde
Me vire
           J’ai le tournis  le tournevire  moi toi
L’autre sur moi me sourit à la vie
                                Sourit à ma vie
Je veux sourire de moi
Et au panier les je dois il faut je voudrais
Que
Queue
Et toi
Et moi qui t’ m’attends

   Dans la plaine je dépose mon chagrin
Esseulée de tout ce qui n’est pas vert
                                                     Vers
                                                     Des vers des mots pour dire ma vie
Jusque-là et puis continuer
Parler du bonheur
 Du vide  de la vie    de l’amour
                      Mais qu’est-ce ......... ?

Des montagnes et des mots pour colorer
Des mots d’amour et des images pour remplir les corps
                                                                           Les sens
                                                                           Sens.
Je suis en accord avec mon instant de trêve. Je vais pouvoir partir. Enfin.

Il est bien ce stylo. Il a un sens. Le mien. Merci.

                                                                              Y croire.  

   17 août .2006