Mon doigt effleure ton dos se tend
Glisse le long de ta peau

Mon doigt effleure ta peau se tend
Glisse le long de ton dos ma poitrine vibre
Mon corps frôle le tien en émoi aux abois de mes doigts qui courent lentement
Une symphonie de tes mille pores jouent l’éveil du désir tu fermes les yeux tu vois nos deux peaux
Et le champ entre les deux corps dense et dansent les vibrations chaleur attirance tu restes immobile tu te laisses faire
Au son de la rhapsodie d’amour culte des corps qui s’aiment
Amour des âmes qui se rencontrent et se côtoient dans un bain de jouissance

Tes milles pores au contact de mes doigts de ma bouche ma langue jouent la rhapsodie de l’amour je m’enivre de son odeur
Folie du temps lorsqu’en face à face on se prend d’un regard
Et puis,
           Un geste des marques d’amour mon petit bout ta bouche tes doigts ma main glisse sur ta peau ton sexe doux  et  fort
Comme mes pensées si douces et mon amour si violent...